Envie de participer ?

LA PRESSE EN PARLE...

 

OF 15-04-2021

Savenay. Le club de football forme les joueurs de demain

Le Savenay Malville Prinquiau football-club (SMPFC) garde le cap pour former les générations futures. Anthony Anizon y veille, avec cinq bénévoles.

image-20210420173511-1.png

Anthony Anizon est arrivé au Savenay Malville Prinquiau football-club (SMPFC) après une volonté du club de s’enrichir de compétences et de gens expérimentés, et qui travaillent dans un excellent état d’esprit. Bonne pioche puisque depuis la saison dernière, il est à la tête du pôle formation du club avec une équipe de cinq bénévoles (dont deux parents), pour gérer 33 joueurs répartis en trois catégories (U18, U17 et U16) et deux équipes : une qui évolue dans le championnat des U18 et une dans celui des U16.

« Après une année sabbatique, et les sollicitations de Christophe Coursimault, le directeur sportif, j’ai pu rejoindre le SMPFC. Pour son potentiel et ses ambitions, et pour ce que je peux apporter aux jeunes », raconte Anthony Anizon, titulaire d’un Brevet d’enseignement supérieur pour être éducateur et surveillant au collège-lycée de Saint-Gildas-des-Bois. « Il y a aussi le côté affectif, puisque je suis Malvillois. Je retrouve une bonne ambiance au niveau du staff, ce qui se répercute sur les joueurs. Je suis heureux de travailler dans ces conditions, avec des personnes compétentes, disponibles et aimables. »

En temps normal, le pôle formation propose deux séances d’entraînement par semaine avec deux équipes en compétition le week-end. « Avec les conditions sanitaires strictes, nous avons essayé de faire tous les apprentissages par le jeu, pour que les jeunes, malgré la rigueur, prennent du plaisir et travaillent dans de bonnes conditions. Il ne faut pas oublier qu’un des objectifs du pôle est de préparer au mieux les jeunes, qui, pour certains, vont intégrer par la suite l’équipe fanion ou d’autres équipes huppées du département. »

Le club suspend les entraînements

Situation sanitaire oblige, les entraînements ont été adaptés avec de nouvelles pratiques mais un sentiment de frustration demeure de ne pas pouvoir jouer. Une partie du groupe a montré une réelle adhésion en étant à l’écoute et en affichant une belle assiduité. Il est vrai que le club dispose aussi d’un bel outil, le terrain synthétique, ce qui lui permet d’organiser des séances quelles que soient les conditions climatiques.

Mais, avec le nouveau confinement, le club a pris la décision de suspendre les entraînements malgré leur autorisation. Ce choix a été acté pour des raisons de sécurité sanitaire pour ses adhérents, vu le nombre de contaminations qui augmente. « On a tous hâte de retrouver les terrains, soyons encore patients car lorsque nous le ferons, cela signifiera que notre santé est préservée », espère Anthony Anizon.

 

Message sur le Savenay Magazine N°48

A noter que les 2 tournois indiqués sont malheureusement annulés.

 

image%28328%29.png

image%28329%29.png

 

OF 18-02-2021

Savenay. Yoann Riallot, bénévole passionné et discret

image-20210219111054-1.png

S’il y a une personne qui a baigné dans le milieu du football depuis son enfance, c’est bien Yoann Riallot, responsable du pôle éducatif du Savenay Malville Prinquiau football club (SMPFC). Réputé par sa discrétion, Yoann Riallot est l’un des piliers du club.

« Yoann est responsable du pôle éducatif, le plus grand pôle du club en termes du nombre de licenciés. Il a fait et poursuit toujours un travail exceptionnel au sein de notre club, déclare Christophe Coursimault, le directeur sportif. Yoann prépare les séances avec tous les éducateurs, afin de transmettre aux petits les futures bases techniques, la discipline et les valeurs de notre club ».

Il débute à l’âge de 6 ans au club de l’ES Vigneux et rejoint par la suite le club du Temple-de-Bretagne. À l’âge de 18 ans, il entraîne l’équipe senior féminine de l’Union Loire Sillon (le groupement féminin du canton de Saint-Étienne-de-Montluc), et ce pendant cinq ans. Yoann Riallot arrive à l’US Savenay (et l’Avenir sportif du Sillon pour les jeunes), où il s’occupe des jeunes de l’ASS et des Demoiselles du Sillon.

À 35 ans, Yoann Riallot est un fervent défenseur du football féminin et comme entraîneur, il affiche seize années riches de belles rencontres et d’émotions sportives !

Savenay. Les footballeurs espèrent la reprise des tournois

Avec plus de 620 licenciés, le Savenay Malville Prinquiau football club est le troisième club du département. Le point avec Yoann Riallot, responsable du pôle éducatif.

image-20210219111611-2.png

Au niveau du pôle éducatif, Yoann Riallot s’occupe d’une centaine de jeunes du club, dans les catégories U10 à U13, filles et garçons. Dans chaque catégorie, le Savenay Malville Prinquiau football club (SMPFC) a nommé un référent technique, et un intendant. Le référent technique, formé au sein du district, est la personne avec qui Yoann Riallot va rentrer dans le détail de l’organisation sportive. L’intendant est la personne qui se charge de la communication auprès des parents, du secrétaire et des clubs adverses.

« Ce binôme est essentiel pour le bon fonctionnement de la catégorie, juge Yoann Riallot. Ensuite, dans chaque équipe, nous avons réussi à positionner de deux à trois  dirigeants pour bien encadrer les enfants. Cette structuration représente plus de 40 dirigeants pour treize équipes, qui font un travail formidable. L’objectif étant toujours que les enfants s’épanouissent en jouant et que nos coachs prennent toujours plus de plaisir à faire jouer les joueurs et joueuses. »

Entraînement adapté

Depuis la reprise des entraînements, des règles sanitaires strictes ont été mises en place.  : «  Nous disposons, en plus, d’un terrain synthétique vraiment au top et qui nous permet de doubler le nombre de séances. C’est un grand luxe qui fidélise les joueurs. Avec la pandémie, c’est un peu compliqué en termes de pratique sans les matchs. »

Il n’y a pas le droit au contact, alors les séances sont adaptées d’une façon ludique en donnant un sens au jeu, et en stimulant les enfants. « Filles et garçons sont mélangés, ce qui montre une ouverture d’esprit. C’est une belle évolution, mais pas assez à mon goût. En championnat de France, les filles n’ont pas repris, contrairement aux garçons. »

Les jeunes du SMPFC répondent nombreux aux entraînements qui ont lieu actuellement les mercredis après-midi, au stade Éloi-Ménelec-de-Savenay, de 14 h 45 jusqu’à 17 h. Des horaires adaptés au couvre-feu.

« Cette année est vraiment particulière, nous espérons que les matchs reprennent, que les enfants puissent refaire des tournois et qu’ils puissent prendre plaisir à jouer ensemble. Aujourd’hui, nous essayons de proposer la meilleure des pratiques malgré les conditions imposées par le gouvernement. »

Contact : tél. 06 82 93 75 36.

 

OF 16-02-2020

Savenay. Le club de foot récompense ses licenciés

image-20210217080938-1.png

 

Afin de garder un lien entre les licenciés pendant le confinement, le Savenay Malville Prinquiau Football-club (SMPFC) a organisé un quiz sur l’histoire du football et sur les membres du conseil d’administrations et les encadrants, ainsi qu’un concours de dessins, en novembre dernier.

250 participants se sont prêtés au jeu. Inaya Bannier, Alana Guiho et Gabin Barbe ont gagné chacun à un des dix quiz proposés. Mais le grand gagnant est Tom Blandin qui a donné le plus de bonnes réponses. Il s’est vu offrir un maillot de son club favori, le Paris Saint-Germain.

Pour le pôle éveil, équipes U6 à U9, et après les votes, Victor Loizeau remporte les suffrages des U6-U7 et Ester Miault, celui des U8- U9, pour leurs dessins.

OF 11-01-2021

Savenay. La bonne dynamique est le nerf du club de football

Le directeur sportif du club de football revient sur la première partie de la saison et sur les espérances de la formation.

image-20210112122413-1.png

Deux questions à…

Christophe Coursimault, directeur sportif du Savenay Malville Prinquiau football-club (SMPFC).

Comment s’est déroulée cette première partie de saison ?

L’utilisation du nouveau terrain synthétique était un des faits marquants. Cet outil remarquable donne plus de confort et on le voit nettement avec de meilleures séances au niveau technique. Cela a créé de la motivation supplémentaire. Une organisation a été mise en place afin que l’ensemble des catégories puissent s’y entraîner au moins une fois par semaine.

Avec le nouveau confinement et pour garder le lien avec tous les licenciés, Yoann Riallot, un de nos encadrants et responsable du pôle éducatif, a créé un concours de dessins, et un quiz sur l’histoire du football, sur les membres du conseil d’administration et les encadrants, pour mieux se connaître, et ça en fait du monde dans le troisième club des Pays de la Loire ! Ce fut une très belle réussite.

Les équipes de jeunes ont pu reprendre le chemin des entraînements, avec le respect strict du protocole sanitaire. Certes, ceci n’est pas la panacée, mais ça nous oblige à être tous plus créatifs lors des séances. Quant aux adultes, avec le couvre-feu à 20 h, n’ont pas pu reprendre leur activité en semaine.

Cela a été fait depuis hier pour les seniors garçons d’Olivier Allard et filles d’Isabelle Huet, avec une séance en journée le dimanche. De même, en termes d’adaptation, le président Frédéric Daubié a présidé un comité directeur en visio.

La nouvelle section féminine au sein du club et l’intégration des ex-joueuses des Demoiselles du Sillon, a permis aux nombreux éducateurs et éducatrices de ces équipes féminines, de faire partie de chaque pôle de l’organisation déjà existante du SMPFC.

Enfin, les seniors A ont réussi un super parcours et une belle performance en Coupe de France, avant d’être éliminés de très peu par le club de Fontenay (N3). Mais les hommes d’Olivier Allard, se situent tout en haut du classement de première division départementale, ce qui est prometteur.

Comment se passe ce début d’année ?

Toutes les équipes ont repris le chemin de l’entraînement et nous attendrons patiemment les décisions gouvernementales, qui je l’espère, permettront à chacun de reprendre rapidement les compétitions du week-end.

Effectivement, il pourrait y avoir une certaine frustration de ne pas jouer les week-ends, mais je peux vous assurer que pour ceux qui ont eu la chance (les mineurs) de reprendre l’entraînement, que grâce aux encadrants qui sont toujours plus nombreux de saison en saison, qu’il y a une bonne dynamique du club.

 

Actufoot44 08-12-2020

image%28311%29.png

PO 18-11-2020

Malville. Un avenir morose au club de football

image-20201118153416-2.png

Frédéric Daubié préside aux destinées du Savenay Malville Prinquiau football club (SMPFC) depuis sa création en 2013. Face à la crise sanitaire qui frappe son club, le président donne son sentiment.

 

" Le sport amateur, et particulièrement le football, est complètement transparent dans les discours de nos gouvernants et de notre fédération. L’amateurisme, c’est pourtant la base de tout sport, qu’il soit collectif ou individuel. Et sans ces licenciés qui s’adonnent à leur sport favori dans la semaine, le week-end, pour le loisir ou pour la compétition, le sport professionnel n’existerait pas ! Le SMPFC s’associe d’abord à la peine de ceux qui ont perdu un proche pendant cette crise sanitaire et a très vite mis en place un protocole pour que la pratique du football ne soit pas un risque ", explique Frédéric Daubié.

 

Il poursuit : " Le SMPFC c’est aussi et surtout un club en plein essor. Le nombre de licenciés, le développement du football féminin, le renforcement des compétences de l’encadrement sportif et des bénévoles, et d’autres projets en gestation (stages d’été) en sont les témoins. Le soutien des collectivités territoriales, avec l’aménagement d’une plaine de jeu synthétique permettait aussi de voir l’avenir avec confiance. La crise sanitaire vient stopper net cet élan. Les craintes que nous avons : la rupture des liens sociaux entre membres du club, la condition physique des joueurs, de tout âge, certains n’ayant parfois que ce sport pour leur apporter une hygiène de vie saine, la santé financière du club avec l’interdiction de jouer toutes les semaines, d’organiser nos manifestations importantes régulières et d’ouvrir nos buvettes ce qui nous prive, en recettes annexes, de tout de même 25 % de notre budget !"

« Nous voulons croire dans l’avenir »

 

" Pour terminer, malgré une saison 2019-2020 amputée, les licenciés sont restés fidèles. À ce jour, nos partenaires et mécènes nous suivent encore. Mais la crise économique pourrait remettre en cause cet équilibre. Mais nous voulons croire dans l’avenir. La Ligue et le district de football ont mis en place des dispositifs d’aides directes (abondement des comptes des clubs) et indirectes (report de charges). L’État a aussi mis en place des dispositifs d’aide aux entreprises dont le club peut bénéficier. Nous avons pris des dispositions pour diminuer, étaler ou reporter des charges. Après une première saison où le club a dû puiser sur une partie de ses fonds propres, cette deuxième saison s’annonce à l’identique. Les effets financiers se feront finalement sentir la saison prochaine. Nous savons qu’il faudra présenter un budget de crise ", conclut le président.

OF 05-10-2020

Coupe de France (4e tour). Savenay Malville(D1) – Fontenay (N3) : 0-1

Les Savenaisiens sortent la tête haute. Les Vendéens se sont contentés du plus petit score pour s’imposer.

image-20201005080008-1.png

 

Les spectateurs du petit stade champêtre de Prinquiau, où avait lieu la rencontre, espéraient, comme il y a huit jours, lors de l’élimination des Mayennais d’Évron (R2), une nouvelle séance de tirs au but. Leurs espoirs ont été ruinés par le défenseur fontenaisien Thomas Brémond qui, monté sur un coup franc, prenait en défaut la défense de Savenay. Un but évitable, mais une délivrance pour les visiteurs. Car la formation de Philippe Guilloteau, le coach vendéen, même si elle a eu, juste après (78'), l’occasion de faire le break, n’a pas été transcendante. Il y avait pourtant quatre divisions d’écart avec celle de Savenay qui a manqué, en première période (30'), comme le regrettaient les plus fervents supporters, une occasion « en or ». Théo Laurent, un peu gêné par un partenaire, mettait le ballon à côté du but qui s’offrait à lui.

 

Les joueurs d’Olivier Allard, l’entraîneur de Savenay, ont fait le forcing en fin de partie pour essayer d’arracher l’égalisation. Ses consignes de bord de touche, « prenez des risques, maintenant, on n’a plus rien à perdre », ont été vaines. « On sort sans regret, car on a fait le match qu’il fallait faire. C’est une défaite, mais l’avoir concédée de cette façon-là, c’est encourageant pour la suite. »

De son côté, Philippe Guilloteau était soulagé d’avoir échappé aux tirs au but : « Ça a été compliqué tout le match, je ne peux que me contenter du résultat. L’essentiel, c’est d’avoir gagné. » Et d’ajouter, « c’est une équipe qui n’a rien à faire en départemental. » Un encouragement fort pour ses valeureux adversaires.

SAVENAY MALVILLE – VENDÉE FONTENAY : 0-1 (0-0).

 

OF 03-10-2020

Savenay. Les finances, une des priorités du SMPFC

image-20201005133737-1.png

La saison 2020-2021 au Savenay Malville Prinquiau football-club (SMPFC) sera cruciale côté trésorerie avec l’annulation des plateaux, matches et autres, la saison dernière. « Beaucoup d’efforts vont être engagés et devront être respectés », annonce le président du club, Frédéric Daubié.

Le terrain synthétique livré prochainement

Mais les bonnes nouvelles rattrapent les mauvaises, avec la qualification des seniors A masculins et des seniors féminines en coupe de France, pour cette nouvelle rentrée sportive. De même, la plaine de jeu synthétique, sera livrée très prochainement. « Un précieux outil de travail qui nous permettra de jouer par tout temps ! »« Chaque catégorie s’entraînera minimum une fois par semaine sur ce terrain. Nos loisirs de Savenay et Malville joueront une fois sur deux sur cette plaine le vendredi soir. Ceux de Prinquiau, n’étant pas dans le même groupe, viendront goûter à cet outil pendant les vacances scolaires. »

Frédéric Daubié en profite pour remercier les municipalités et l’intercommunalité : « J’y vois un super travail de mutualisation et de synergie entre nos trois communes. » Et de poursuivre : « Les championnats ont repris et ensemble nous parvenons à construire la saison du club dans un climat gagnant-gagnant et collaboratif. À ce jour, nous comptons 620 licenciés. Nous avons une adhésion de plus en plus importante de tous les dirigeants et éducateurs à la politique sportive managée par notre directeur sportif, Christophe Coursimault, qui grâce à son excellent travail va permettre au club de grandir et de prendre une place privilégiée dans le paysage régional ».

Malgré les désagréments sanitaires et économiques, le SMPFC va bien. « Nous devons le gérer en bon père de famille, et surtout que tous nos licenciés gardent confiance en l’avenir ! »

 

OF 29-09-2020

Savenay. Un référent Covid au club de football

image-20200929132843-1.png

Deux questions à…

Vincent Cochard, vice-président du Savenay Malville Prinquiau football-club (SMPFC).

Quel est votre parcours ?

Au sein du SMPFC, depuis sa création, il y a trois ans, je suis ancien joueur et dirigeant d’une équipe senior à Prinquiau. J’étais également le président du club de foot de la ville. Vice-président du SMPFC, mon rôle principal est de m’assurer que les entraînements, compétitions et manifestations que nous organisons sur les terrains de Prinquiau se déroulent correctement.

Je fais également la liaison entre les différents intervenants de notre club pour que ça se déroule le mieux possible et, bien sûr, je fais le relais entre notre club et la mairie.

À quoi consiste votre rôle de référent Covid ?

À cause de l’épidémie, j’ai été nommé référent Covid-19 pour le club. Nous avons dû formaliser un protocole en liaison avec les mairies de Savenay, Malville et Prinquiau, pour pouvoir reprendre les entraînements et la compétition officielle.

Ce protocole demande de la rigueur à tout le monde : joueurs, dirigeants et entraîneurs. Mais il nous permet de pratiquer notre sport. Le masque est obligatoire pour toute personne entrant dans l’enceinte des stades. La désinfection du matériel utilisé après chaque entraînement, et l’utilisation du gel hydroalcoolique sont mis en place.

Il y a une gourde personnelle obligatoire pour chaque joueur, et une liste de toutes les personnes présentes à chaque entraînement et match est établie. Après quelques semaines de pratique, nous nous apercevons que c’est contraignant, mais que tout le monde respecte les consignes.

 

OF 28-09-20

Savenay Malville s’offre un match de gala

Coupe de France (3e tour). Après avoir sorti Évron (R2), le pensionnaire de Départemental 1 va affronter Fontenay (N 3).

image-20200929085306-1.png

 

Savenay Malville Prinquiau FC jouait son match en retard du troisième tour de coupe de France ce dimanche après-midi face à Évron (Régional 2). Et le club qui évolue en Départemental 1 s’est offert une belle performance en éliminant les Mayennais aux tirs au but (1-1, 4-2). « C’est plutôt bien ce qui nous arrive, assure Olivier Allard, l’entraîneur du SMPFC. Sur ce match, on mérite la qualification. On a mené au score et je regrette qu’on n’ait pas su marquer un deuxième but qui nous aurait évité d’aller à la loterie des tirs au but. » Avec ce succès de prestige, son équipe s’est donné le droit d’affronter le Vendée Fontenay Foot (National 3). « Notre objectif était d’aller au quatrième tour pour avoir les maillots de la compétition puis de se frotter à un gros morceau, concède l’ex-technicien de La Chapelle-des-Marais. Désormais, ce n’est plus une marche qu’on a devant nous mais l’escalier (sourire). »

Il ne part néanmoins pas en victime expiatoire malgré les quatre divisions d’écart. « On va jouer ce match et on verra ce qu’on est capable de faire. Évron, c’est une belle performance, Fontenay ce serait un véritable exploit ! » Le stade de Savenay étant toujours en travaux, le SMPFC va accueillir les Vendéens à Prinquiau « sur un terrain plus petit qui peut nous avantager ». Mais Olivier Allard, dont le premier match de championnat contre Pontchâteau a été reporté, compte « se servir de ce match pour monter aux joueurs ce qu’est le niveau national » tout en « continuant de préparer la saison avec ces matchs de coupe de France ». Car s’il sait très bien qu’il n’ira pas au Stade de France le 24 avril prochain, il espère bien jouer les premiers rôles en Départemental 1.

 

OF 27-09-2020

Coupe de France. Évron éliminé aux tirs au but àSavenay

Mené logiquement à la pause, Évron s’est bien ressaisi mais n’a pu éviter les tirs au but à Savenay.

image-20200928131243-1.png

Ce déplacement à Savenay en Coupe de France avait tout d’un traquenard pour les Évronnais. Pour ne pas se faire surprendre face à une bonne équipe de D1 de Loire-Atlantique, il aurait fallu que les visiteurs fassent parler la hiérarchie d’entrée.

Ce fut loin d’être le cas tant la première période a été tout à l’avantage de Savenay. Dangereux dès la 3e minute sur une tentative de lob de David, ils vont se créer plusieurs occasions franches. Celle de la 23e minute sera la bonne : le même David récupère une balle perdue pour aller battre Triquet, le gardien Évronnais, d’un tir à l’entrée des 18 mètres.

La deuxième période va voir le réveil des Évronnais. Beaucoup plus présents dans le jeu, ils vont égaliser à la 64' sur un tir de Soumah à la conclusion d’une action bien construite. Quatre minutes plus tard, la parade de grande classe de Jubier, le gardien de Savenay, a empêché Évron de prendre l’avantage.

La suite verra toujours une domination des visiteurs mais en vain. Battus à l’épreuve des tirs au but, la déception était grande côté Évronnais. « On avait les moyens mais on n’a pas su s’adapter à l’adversaire pendant 45 minutes. Quand on est mené au score en coupe, c’est compliqué de revenir. On l’a fait mais les tirs au but ont désigné Savenay. Pas immérité sur l’ensemble du match », analysait Ludovic Sorin, coach-adjoint. Quant aux joueurs de Savenay, ils savouraient sans modération leur qualification pour le 4e tour avec en prime la réception d’un club de National 3. « C’est historique pour le club et pour nos supporters », retenait Douaud, le n° 8 de Savenay.

Savenay (D1) – Évron (R2) : 1-1 (4-2 tab)

PO 08-09-2020

Malville. Reprise pour les jeunes footballeurs

image-20200910084402-1.png

Les jeunes du pôle éducatif (U10-U13) du Savenay Malville Prinquiau football club (SMPFC) ont remis les crampons le mercredi après-midi 2 septembre au stade de la Brise. « On est très content de vous revoir après cette longue période où nous avons été écartés des terrains », a déclaré Christophe Coursimault, directeur sportif du club. « Les règles sanitaires que nous impose la situation seront respectées. Un chemin d’accès pour arriver, un autre pour repartir de manière à ne pas croiser les U10-U11 qui vont venir s’entraîner après vous. Vous avez du gel à disposition et vous devez porter le masque dès que vous ne jouez plus. Pour les gourdes, on ne se les échange pas. » La soixantaine de jeunes présents était encadrée par Yoann Riallot, responsable du pôle éducatif, aidé de Jean-Michel, Lénaïk, Emma, Natacha, Sarah, Marc, Théo pour diriger les différents ateliers de jeux de ballons qui ont été mis en place pour cette séance de reprise, avant de faire un petit match pour clore la séance. Le SMPFC dépasse aujourd’hui les 600 licenciés et reste le deuxième club des Pays de la Loire. Mini-match pour clore la séance. « On est en capacité d’accueillir d’autres jeunes, les inscriptions ne sont pas closes », a ajouté Christophe Coursimault.

Le club dépasse aujourd’hui les 600 licenciés et reste le deuxième club du département.

OF 07-09-2020

Malville. C’est la rentrée pour les jeunes U10-U13 du Football-club

image%28275%29.png

Les éducateurs expliquent les nouvelles règles à respecter avant le début de la séance. | OUEST-FRANCE

Après la rentrée scolaire qui s’est effectuée mardi ou mercredi, selon les établissements, les jeunes du pôle éducatif (U10-U13) du Savenay-Malville-Prinquiau football-club ont remis les crampons mercredi après-midi, au stade de la Brise.

« On est très très content de vous revoir après cette longue période où vous et nous avons été écartés des terrains, a déclaré Christophe Coursimault, directeur sportif du club. Les règles sanitaires que nous impose la situation seront respectées. Un chemin d’accès pour arriver, un autre chemin pour repartir de manière à ne pas croiser les U10-U11 qui vont venir après vous. Vous avez du gel à disposition et vous devez porter le masque dès que vous ne jouez plus. Pour les gourdes, on ne se les échange pas. »

La soixantaine de jeunes présents était encadrée par Yoann Riallot, responsable du pôle éducatif et aidé de Jean-Michel, Lénaik, Emma, Natacha, Sarah, Marc et Théo. Ces derniers ont dirigé les différents ateliers de jeux de ballon mis en place pour cette séance de reprise, avant de faire un mini-match pour clore la séance. « On est en capacité d’accueillir d’autres jeunes, les inscriptions ne sont pas closes », a ajouté Christophe Coursimault.

Le club dépasse aujourd’hui les 600 licenciés et reste le deuxième club du département.

OF 15-08-2020

Prinquiau. Le club de football démarre la nouvelle saison

Les entraînements seniors du Savenay Malville Prinquiau football-club ont repris les entraînements, mardi, en suivant un nouveau protocole crise sanitaire.

image-20200815074647-1.jpeg

Joueurs et encadrants se sont retrouvés sur la pelouse pour un premier entraînement très attendu. | OUEST-FRANCE

En présence du coach, Olivier Allard, de ses adjoints et de quelques membres du comité directeur, les entraînements ont repris mardi soir, au Savenay Malville Prinquiau football-club (SMPFC). À ce jour, environ 500 licenciés (joueurs, dirigeants, membres et arbitres confondus) ont signé les trois journées des associations, qui auront lieu dans chaque commune. Les amateurs peuvent aussi continuer à s’inscrire en ligne, avec l’aide des secrétaires, Jean-Louis, Mireille ou Virginie.

Face à la crise sanitaire, le protocole mis en place par le club doit être rigoureusement respecté, notamment l’accueil où chaque joueur est répertorié sur une feuille de suivi. Le club a nommé un référent Covid-19, Vincent Cochard.

Un nouveau terrain synthétique

« Dans l’évolution sportive de notre club, toutes les catégories féminines seront représentées sous le logo du SMPFC, pour cette nouvelle saison, déclare Frédéric Daubié, président du club. Nous remercions tous les acteurs, qui ont fait de ce projet une réalité. Je serai le premier supporter de nos féminines. Je pense qu’elles ont beaucoup à nous apporter et elles nous le démontreront très rapidement. »

Bonne nouvelle pour le club : la livraison d’une surface de jeu synthétique, mi-septembre. « Ce projet, mené en étroite collaboration avec nos municipalités et l’intercommunalité, va nous assurer de pouvoir jouer par tous les temps », se réjouit le président.

Le club participe, également, à la Coupe de France. Le premier tour se déroulera dimanche 23 août, à 15 h, à Saint-Guillaume.

L’assemblée générale aura lieu samedi 19 septembre, à 10 h, dans la salle Équinoxe, à Savenay. Le public sera limité à 50 personnes, en respectant les gestes barrières. Le port du masque sera obligatoire. Le verre de l’amitié sera servi stade Éloi-Ménélec, à partir de 11 h 30.

Contact. Facebook : SMPFC44 ou www.smpfc.fr. Tél. Jean-Louis Chevrier au 06 87 96 82 91

 

PO 15-08-2020

Prinquiau. Le club de football a sonné la reprise

image-20200815074719-2.jpeg

Lors du premier entraînement et afin de respecter le protocole sanitaire mis en place par le club, chaque joueur a été répertorié sur une feuille de suivi.

Afin de préparer la saison 2020-2021, les entraînements ont repris pour les seniors du SMPFC (Savenay Malville Prinquiau football club) le mardi 11 août, en présence du coach Olivier Allard, de ses adjoints et de quelques membres du comité directeur, dont le président Frédéric Daubié qui s’est exprimé lors du mot d’accueil : « Nous insistons sur le fair-play qui doit régner sur le terrain autour de sa devise du club, unis par la passion tout en rappelant que vous représentez non seulement l’image du club mais celles des trois communes. » À ce jour, le club, le SMPFC, compte environ 500 licenciés, qu’ils soient joueurs, dirigeants, membres ou arbitres. Dans l’évolution sportive du club, toutes les catégories féminines sont désormais sous le logo du SMPFC et ont abandonné les Demoiselles du Sillon. « La crise sanitaire actuelle a obligé le club à mettre en place un protocole que chacun de nous doit respecter », complète le président. D’ailleurs, Vincent Crochard a été désigné référent Covid-19.

Site internet du club : https ://www.smpfc.fr

 

PO 27-06-2020

Savenay. Début des travaux pour le nouveau terrain synthétique

Élus et représentants des communes, clubs de footballs et entreprises lors de la visite de la plaine.

Élus et représentants des communes, clubs de footballs et entreprises lors de la visite de la plaine

La commune de Savenay, associée aux communes de Malville et de Prinquiau, s’est engagée dans la construction d’une plaine de jeu synthétique à l’emplacement du terrain de football annexe, sur le domaine du stade Éloi Ménélec.  C’est la concrétisation d’un projet commencé par l’équipe municipale précédente. Il a été un sujet sensible car le mot synthétique faisait peur , explique le maire Michel Mézard. Ce projet permettra de poursuivre les entraînements dans de bonnes conditions lors des intempéries, les besoins étant grandissants depuis la fusion des trois clubs de football de Savenay, Malville et Prinquiau. L’aménagement du terrain fait appel aux dernières technologies, faisant oublier les polémiques sur l’utilisation de matériaux recyclés polluants. Une cuve de récupération des eaux de pluies et de drainage, d’une capacité de 30 m³, a été rajoutée au projet et servira pour l’arrosage de la plaine de jeux proche du skatepark. Un nouvel éclairage, plus économe, complétera l’installation. Il permettra d’homologuer le terrain pour les matches officiels de nuit.

OF 24-06-2020

Savenay. L’aménagement du terrain synthétique a démarré

Les travaux, commencé le 10 juin, devraient durer trois mois.

Les travaux, commencé le 10 juin, devraient durer trois mois

La ville de Savenay, associée à Malville et Prinquiau, s’est engagée dans la construction d’une plaine de jeux synthétique à l’emplacement du terrain annexe au stade Éloi-Ménélec.

Ce projet initié par l’ancienne équipe municipale, et contesté par le groupe d’opposition Savenay Projet citoyen, voit enfin le jour. « Entre avantages et inconvénients, ce terrain apporte plus d’atouts, déclare le maire, Michel Mézard. Il permettra de poursuivre les entraînements dans de bonnes conditions lors des intempéries, les besoins étant grandissants depuis la fusion du club de football avec Malville et Prinquiau. Cet équipement sera mis à la disposition du SMPFC (Savenay Malville Prinquiau football-club), mais aussi pour les enfants fréquentant les établissements scolaires. »

 

Frédéric Daubié, président du club, ajoute : « Le nouveau terrain, tellement attendu par nos 750 licenciés, devenait un réel besoin, qui se réalise enfin grâce aux différentes aides financières. Je remercie tout particulièrement l’ancien maire, André Klein, qui a œuvré pour obtenir les différentes subventions. » Après plusieurs mois de confinement, le cours de la vie associative reprend. L’assemblée générale aura lieu en septembre prochain.

Innovations technologiques

Outre l’augmentation du temps de jeux, ce nouvel équipement permettra de diminuer les charges d’entretien. Plusieurs configurations seront possibles afin de s’adapter à tous les âges et à tous les niveaux. « PMC Études, maître d’œuvre a été retenu et les études préalables ont commencé au mois de septembre 2019 », précise Denis Rignault, directeur des services techniques.

L’aménagement du terrain fait appel aux dernières technologies, permettant une traçabilité des produits utilisés, faisant oublier les polémiques sur l’utilisation de matériaux recyclés.

Pour optimiser la qualité de jeux, une couche de souplesse d’une épaisseur de 25 mm sera coulée en place. Elle sera surmontée d’un gazon synthétique de 40 mm, fabriqué en France, utilisant un mélange de fibres pour mieux retenir les granulats. Du sable sera utilisé pour le lester, et un remplissage en caoutchouc non recyclé finalisera ce complexe, qui répond aux exigences des normes en vigueur et à la réglementation de la fédération française de football.

Une cuve de récupération des eaux de pluie et de drainage d’une capacité de 30 m3 a été rajoutée au projet et servira, entre autres, pour l’arrosage de la plaine de jeux proche du skatepark, mitoyen au site.

Ce sera aussi l’occasion de réaliser un nouvel éclairage sportif, en LED, plus économe, qui permettra d’homologuer le terrain pour des matchs officiels de nuit grâce à une qualité d’éclairement.

Le coût de ses travaux se monte à 818 468 € HT. Les différentes aides financières : la Région, 70 000 € HT, au titre du fonds régional de développement des communes ; la Fédération française de football, 24 000 € HT au titre du fonds d’aide au football amateur (FAFA) ; la Communauté de communes Estuaire et Sillon, 90 000 € HT. Les communes de Prinquiau, 103 903 € HT ; Malville, 103 903 € HT et Savenay, 429 243 € HT.

OF 08-06-2020

Savenay. Fin de match pour les Demoiselles du Sillon

Quatorze ans, et c’est fini. L’aventure footballistique des joueuses des Demoiselles du Sillon prend fin, mais le foot féminin rebondit au sein du Savenay Malville Prinquiau football-club.

image%28314%29.png

En cette période de déconfinement, où chacun essaiera de retrouver une activité, il y en a pour qui le chemin des terrains ne se fera pas : ce sont les 125 joueuses des Demoiselles du Sillon (DDS).

Après quatorze années d’existence, le groupement cessera son activité à la fin de saison. En effet, les règlements de la Fédération française de football évoluant et donnant de nouvelles obligations aux clubs masculins pour l’accession au niveau régional, le groupement des clubs du SMPFC ( Savenay Malville Prinquiau football-club) et du futur club UBCC (Union Brivet Campbon Chapelle-Launay) est devenu caduque.

L’aventure continue sous d’autres couleurs

« Le SMPFC étant dans cette ambition, c’est tout naturellement que le club s’est porté candidat au développement du football féminin pour permettre aux joueuses de poursuivre leur pratique, déclare Frédéric Daubié, son président. L’idée est simple : les règlements bloquant l’avenir du groupement à long terme, cela ne devait pas empêcher la pratique la plus développée en France, ces dernières années. Notre club a donc mis en place, en janvier, des réunions entre membres du bureau, parents, éducateurs et joueuses afin de préparer au mieux la prochaine saison. Au terme de ces réunions, bon nombre de joueuses semble s’intéresser à l’ouverture de nouvelles équipes féminines et poursuivre avec les valeurs qui leur sont chères : sourire, plaisir et investissement dans l’apprentissage d’un savoir-faire de club, et qui ont permis aux DDS de se consolider et d’avoir une place à part entière dans le canton de Savenay. »

Les quatorze années se terminent sur une note positive, puisque les seniors, sous les couleurs du SMPFC, évolueront en D1 lors de la prochaine saison, car après examen des classements et des règlements, le district reclasse l’équipe qui accède à̀ la division supérieure au titre de troisième club montant en D1.

Le club recherche d’ailleurs de nouvelles joueuses prêtes à le rejoindre. Toute joueuse débutante ou non, dès l’âge de 5 ans (année de naissance 2015), jusqu’aux loisirs (pas de limite d’âge), qui souhaite s’inscrire ou se renseigner sur le club, peut le faire auprès de Jean-Louis Chevrie, au 06 87 96 82 91 ou via chevrierjeanlouis101@gmail.com.

OF 25-05-2020

Savenay. Le club de foot attend son terrain synthétique

Trois questions à...

image%28227%29.png

Frédéric Daubié, président du Savenay Malville Prinquiau football-club (SMPFC).

Comment avez-vous vécu la période de confinement ?

Pour notre club, la vie continue, même si cela ne se voit pas sur les terrains. Nous avons pris les décisions qui s’imposaient : annulation de nos tournois, des manifestations et de nos séances de signatures. Cependant, pour garder le contact, nous avons mis en ligne plusieurs jeux sur notre site. Ensuite, nous avons interviewé plusieurs responsables du club, afin qu’ils nous donnent leur vision sur cette saison vraiment exceptionnelle.

Comment voyez-vous l’avenir du club ?

Notre club se porte bien. Naturellement, nous serons vigilants sur le budget pour la saison prochaine. Nos secrétaires, trésoriers et membres du comité directeur préparent déjà la nouvelle saison avec prioritairement les inscriptions qui se feront dorénavant via Internet. Le club s’est porté candidat pour développer le football féminin et intégrer en son sein toutes les catégories féminines. Cette intégration a été rendue possible grâce à un travail collaboratif regroupant joueuses, dirigeants, éducateurs et membres du bureau du SMPFC.

Le SMPFC va bientôt pouvoir compter sur un terrain synthétique...

C’est l’autre grand projet, l’arrivée en septembre du terrain synthétique tant attendu par tous, pour des entraînements et manifestations dans de meilleures conditions. Cet outil de travail est l’aboutissement d’un projet mené en étroite collaboration entre les municipalités de Savenay, Malville et Prinquiau, et la communauté de communes Estuaire et Sillon. Toutes les catégories vont pouvoir en bénéficier à la fois pour les entraînements et les matchs ou plateaux.

Contact. Site Internet : www.smpfc.fr.

OF 18-02-2020

Malville. 64 équipes pour le tournoi jeune de foot en salle

image-20200522073617-1.jpeg

Dimanche, le Savenay Malville Prinquiau football-club organisait ce premier week-end des vacances scolaires, son tournoi en salle réservé aux jeunes, U10-U11 samedi et U8 et U9.

Avec 32 équipes présentes sur chaque journée, le complexe sportif à fait le plein de jeunes footballeurs venant de toute la région, mais aussi de Bretagne et d’île-de-France.

Les salles Pénélope et Agora avaient été rebaptisées pour l’occasion Stade de France et stade de la Beaujoire. Le club organisateur a présenté huit équipes pour la journée de samedi et sept pour la journée de dimanche.

Toutes se sont bien battues.

Samedi, c’est le club de l’US Langueux (Côtes-d’Armor) qui l’a emporté face au FC Rezé dans le tournoi principal.

Dimanche, le FC Magny-Lehongre (Ile-de-France) l’a emporté aux tirs-aux-buts dans le tournoi principal face à Nort-sur-Erdre.

Pour le tournoi consolante c’est le SMPFC 1 qui s’est imposé également aux-tirs-aux-buts face au FC Donges.

 

 

 

PO 17-02-2020

Malville. Un week-end de foot pour les jeunes

image-20200522073617-2.jpeg

Ce week-end, le complexe sportif Serge-Plée a vécu à l’heure du foot.

Le tournoi organisé par le Savenay Malville Prinquiau football-club (SMPFC) a réuni sur 2 jours 64 équipes soit environ près de 500 joueurs.

Samedi le tournoi était réservé aux équipes U 10 et U 11 et dimanche c’étaient les U 8 et U 9 qui étaient à l’honneur.

Si la majorité des équipes venaient de la région ce tournoi a attiré une équipe de Languex (Côtes-d’Armor) et une de Magny-le-Hongre (Seine-et-Marne).

Frédéric Daubié le président du SMPFC qui ne cachait pas sa satisfaction à l’issue de ces deux journées confiait : « Notre club compte 760 licenciés et nous travaillons pour intégrer au SMPFC, pour la saison 2020-2021, toutes les féminines des U 6 aux seniors et notre effectif comptera alors 10 % de licenciés en plus. Notre autre satisfaction pour le club concerne le bel équipement du terrain synthétique dont les travaux commenceront en mai pour une livraison fin août avec match de gala à la clé ».

Le président concluait : « Les prochains grands rendez-vous se feront à Prinquiau. Les tournois de sixte le 1er mai et le 21 mai à l’Ascension ».

 

PO 05-01-2020

Malville. Deux jours de foot pour les jeunes du SMPFC

image-20200522073617-3.jpeg

En ce début d’année 2020, le Savenay Malville Prinquiau football club (SMPFC) a organisé un stage de foot en salle, ouvert aux U10 à U13. 30 jeunes de Savenay, Prinquiau et Malville ont participé. Cédric Letourneux l’un des six éducateurs encadrant ce stage expliquait : « Le but de ce stage est de faire en sorte que les enfants puissent toucher un maximum de ballons et puissent prendre du plaisir par le jeu ».

PO 28-09-2019

OF 23-09-2019

PO 14-09-2019

OF 19-06-2019


 

OF 17-01-2019

Le football-club « inquiet pour son avenir »

Le deuxième club de la région demande, depuis trois ans, un terrain synthétique pour pouvoir jouer en toute saison. Ses dirigeants s’impatientent.

image%28316%29.png

La polémique

« Depuis plus de trois ans, le Savenay-Malville-Prinquiau football-club, est particulièrement inquiet pour son avenir (SMPFC), écrivent ses dirigeants dans un communiqué. En effet, cela fait plusieurs années qu’il a présenté aux trois communes concernées sa problématique de terrains de football trop souvent impraticables après des intempéries et d’accidents. »

Ce projet de terrain de football synthétique, qui serait aussi utilisé par les scolaires, ainsi que le club cantonal des Demoiselles du Sillon, « a été approuvé par les trois communes. Mais la promesse ne semble plus être tenue. Les granulats de caoutchouc, les surcoûts des installations, font hésiter tantôt une commune puis l’autre. »

Les élus se disent toujours favorables au projet

« Devant l’engagement du 15 décembre 2017, pour faire face au nombre croissant de joueurs licenciés, le SMPFC s’est structuré en prenant un directeur sportif à temps plein et des éducateurs diplômés, poursuivent les dirigeants du club. Il est impossible de fonctionner sans un équipement adapté. Nous souhaitons rencontrer au plus tôt les élus des trois communes pour inscrire la réalisation d’une plaine de jeu synthétique cette année. »

Du côté des élus, André Klein, maire de Savenay, se dit « favorable à ce projet. Ma majorité me suivra lors du vote qui surviendra le moment venu au conseil municipal. Seule condition, comme c’est un projet à trois communes : nous ne prendrons pas la place d’une commune défaillante. »

Selon Lénaïck Leclair, maire de Prinquiau, il n’y a « aucune opposition de notre part au projet, comme nous l’avons dit depuis le début. Nous n’avons pas d’élément chiffré et sérieux nous permettant de présenter le projet au conseil municipal. Le financement nous soucie quelque peu. Un rendez-vous est fixé avec le maire de Savenay pour éclaircir certaines choses. »

« Nous avons eu des réponses aux interrogations soulevées lors du conseil de la fin octobre, indique enfin Dominique Manach, maire de Malville. Notre participation sera limitée à 130 000 € pour l’investissement. Savenay assurera l’entretien de l’équipement. J’ai bon espoir de convaincre ma majorité. »

Le SMPFC est né de la fusion des clubs de Malville, de Prinquiau et de Savenay, en 2013. Il compte aujourd’hui 751 licenciés. Il est le deuxième club de la région.

OF 08-06-2018

Le club de football Savenay, Malville, Prinquiau se lance dans le sport responsable

image%28312%29.png

image%28313%29.png

Le staff de Savenay Malville Prinquiau Football-club (SMPFC), a décidé de se lancer dans la compétition du Sport responsable, avec Générali.

« Ce portail de bonnes pratiques du secteur sportif permet de mettre en avant les valeurs du club. Tel que : des actions en faveur de l’accessibilité de la pratique et des équipements pour tous, encourager la mixité dans le sport en luttant contre toute discrimination, des actions en faveur des pratiques éco-responsables, préserver la santé et la sécurité de nos pratiquants et de nos bénévoles, et promouvoir le fair-play », explique le président Frédéric Daubié.

L‘obtention d’un label sport responsable permettra au SMPFC de valoriser son image et se différencier auprès des sponsors, des licenciés, des parents, des jeunes joueurs tout en faisant connaître les actions et les pérenniser.

Pour tout renseignement, toute inscription, contact : 06 87 96 82 91.

 

OF 19-09-2017

Premier rendez-vous pour le nouveau club de foot

image%28315%29.png

 

OF 21-05-2017

Football : l'ASP s'associe au club Savenay Malville FC

image%28317%29.png

 

 

 

 

image%28319%29.png

L'Association sportive prinquelaise (ASP) section football tourne une page : le club s'associe définitivement au club Savenay, Malville FC.

Présidents, licenciés, bénévoles et supporters du club, se sont réunis pour disputer quelques matchs, entre anciens et joueurs actuels. Deux cents personnes ont partagé un repas.

« On commence une nouvelle aventure. Je suis très ému de retrouver les personnes qui ont participé, de près où de loin, à la vie du club et, pour certains, à sa création, en 1969. Les pratiques sportives évoluent et malgré une forte augmentation de la population prinquelaise, nous avons de moins en moins de joueurs », indique Vincent Cochard, président de l'ASP.

Le club avait déjà remédié à ce problème, en créant un groupement avec le club de Savenay, il y a treize ans. C'est tout naturellement que le club s'associe définitivement aujourd'hui avec le club Savenay Malville FC. L'objectif est de créer une nouvelle dynamique pour la pratique du football.

Mercredi 31 mai, à 18 h 30, à la salle de réunion du club, assemblée générale.

 

 

 

 

 


toute l'association