Joël interviewé par Christophe

Publié il y a 1 mois par

Joël interviewé par Christophe

 

 

 

 

 

1/Peux-tu te présenter ?

Tout d’abord bonjour à toutes et tous. Pour celles et ceux qui ne me connaissent pas encore, je suis né le 06/04/1972 à SAINT NAZAIRE et j’ai grandi à PRINQUIAU. Issu d’une famille de footeux. Pour l’anecdote, mon papa et 3 de ses copains avaient créé l’AS PRINQUIAU FOOTBALL en Mai 1969 ! Tout naturellement, j’y ai débuté à 6 ans comme mes 3 frères. J’y ai vécu de très bons moments jusqu’en catégorie « pupilles » avec les détections GUERIN et aussi une finale perdue contre Laval au tournoi International de Donges. J’ai eu la chance de fouler la pelouse de Marcel Saupin avec mes copains de l’époque en lever de rideau d’un NANTES-PSG… et de voir de près, les stars de l’époque : TOURE / HALILHODZIC / AMISSE / SUZIC / BARATELLI…etc, un top rêve de gosse !

A 13 ans, mes parents m’inscrivaient au concours d’entrée en Sport Etudes Foot à LA COLINIERE de NANTES où je termine dans le top 5 sur 200 joueurs et 20 places dispo. Le FCNA frappe à la porte pour me recruter mais un choix familial en décidera autrement… Direction le club de SAINT NAZAIRE où j’évolue en Régional et participe aux sélections district / ligue. Cela me permet de jouer avec des gars comme ZIANI, PEDROS, OUEDEC…. Lors de ces 2 années à NANTES, j’ai beaucoup appris grâce à une formation intense et très complète. J’ai aussi compris ce qu’était la concurrence avec des moments de joie puis de déception… ça forge un caractère !

Retour à SAVENAY où je signe à l’USS pour atteindre l’équipe fanion à 17 ans en Ligue. J’ai pu jouer avec les DAUBIE, TUAL, MENGUY…. A 21 ans, je prends la direction de SAINT NAZAIRE pour passer un cap dans mon évolution de jeune footballeur et évoluer au plus haut niveau régional (DH de l’époque et R1 d’aujourd’hui). Je resterai à ce niveau pendant une bonne dizaine d’années en passant par LE CROISIC puis LA BAULE où j’y passerai 7 saisons. Là encore, de très bons moments et un 64ème de Finale de coupe de France contre les pros du Stade Lavallois… Quelques rencontrent sympas et acharnées contre VERTOU et leur coach de l’époque… un certain C. COURSIMAULT !!

La boucle est bouclée en 2008 où je termine par une dernière année mon parcours de footeux à l’USS avec Kiki à la présidence et Bruno JARSALE comme coach.

Après plus de 30 ans à courir sur les terrains, je mets fin à ma carrière à l’issue de cette saison là pour me consacrer pleinement à ma famille et mes 4 enfants.

 

2/Depuis combien de temps au club ?

 Je suis revenu au club en tant que Papa U7 en 2015, année des débuts de mon fils Gabin, puis éducateur depuis 2016 et aussi une année joueur Loisirs en 2018.

J’entame ma 5ème année au sein de l’encadrement du SMPFC

 

3/Quelle sera ta mission pour la saison 2020 2021 au SMPFC ? Un mot sur le staff qui t’accompagne ?

La saison prochaine, je serai le Responsable Technique de la catégorie U12 et coach de l’équipe U12A.

Ma mission 1ère est de créer un staff pour encadrer toutes les équipes de cette catégorie et être le garant du projet sportif mis en place par notre directeur sportif. Je dois m’assurer que tous, parlons le même langage avec un objectif commun : faire progresser nos jeunes joueurs en leur procurant du plaisir…Un enfant, quel que soit son niveau, doit avant tout prendre du plaisir dans son sport et venir avec « la banane » aux entrainements de la semaine et matchs du week-end.

Je serai donc entouré de plusieurs coaches : Ugo, Fred, Seb, Lilian, Gaëtan, Marco, Philippe et de 2 intendants administratifs, William et Ugo. Tout ce beau monde fait un travail remarquable.

L’ambiance est très bonne et tout le staff est investi et réceptif au projet, permettant ainsi aux joueurs de progresser dans un cadre sympa et dynamique ! 

 

4/Qu’est-ce que tu aimes dans ta mission de coach ?

Ce que j’aime dans ce rôle de coach c’est d’être au contact de tous ces jeunes passionnés, les faire progresser avec une pédagogie adaptée dans un collectif… car seul le collectif doit primer dans notre sport.

J’aime voir les enfants réfléchir sur des situations de jeu et trouver des solutions par eux-mêmes et ainsi aller de l’avant.

J’aime aussi montrer aux joueurs les bons gestes sur le terrain avec ou sans ballon.

Et pour finir, leur transmettre les bonnes valeurs de respect et de partage les uns par rapport aux autres.

D’ailleurs cette année, j’ai eu la chance de suivre la formation CFF2 de la FFF sur 4 jours.

Ce fût très enrichissant et cela m’a permis de mettre en application la pédagogie adaptée pour nos jeunes… Ce qui prime je le répète, c’est de faire prendre du plaisir à nos joueurs avec une positive attitude, les encourager… la progression arrive naturellement.

 

5/Ton joueur préféré ?

Un ex-nantais Didier DESCHAMPS, très complet, fédérateur…

 

6/Ton club préféré ?

Le FC NANTES

 

7/Ton meilleur souvenir de joueur ?

Ce fût en 1998 : j’ai participé à l’édition « Coupe des Partenaires MONDIAL 98 » avec MANPOWER GRAND OUEST. Dans un 1er temps, 3 tournois qualificatifs à Clairefontaine avec d’autres partenaires comme DANONE, le CREDIT AGRICOLE, la POSTE mais aussi LE VARIETE CLUB DE FRANCE… que j’ai rencontré en ¼ de finale et battu aux pénaltys après avoir fait 2/2 et marqué les 2 buts de mon équipe. Sur la pelouse, il y avait GIRESSE, FERNANDEZ, ROCHETEAU, DOMERGUE, LEMOULT… et un certain AIME JACQUET en spectateur…  Un rêve de gosse se réalisait avec pleins de photos en souvenir !

Le MUST, c’est d’avoir gagné cette édition qualificative pour aller à la grande finale triangulaire au STADE de FRANCE contre les équipes de DANONE et LE CREDIT AGRICOLE, configuration coupe du monde, 30000 spectateurs présents : Jacques VENDROUX en speaker, Michel PLATINI et Fernand SASTRE pour la remise des médailles en tribune et tout ça sous la houlette d’un grand coach recruté spécialement pour cet évènement : C. COURSIMAULT… un souvenir vraiment inoubliable !     

 

8/Tu as été un très bon joueur de football au sein de la ligue Atlantique ... cela t’apporte quoi à ton avis pour ta mission de coach ?

Tout d’abord, merci pour ce compliment. L’expérience que j’ai acquise en jeunes puis en seniors pendant toutes ces années sur les terrains, avec tous ces différents coaches, est forcément un plus pour ma mission d’aujourd’hui. J’ai eu la chance de recevoir une très bonne formation et d’excellents conseils que je peux transmettre maintenant au profit des jeunes du SMPFC. Mon vécu me permet de prendre le recul nécessaire pour fédérer, faire progresser nos joueurs avec bienveillance et à travers des valeurs saines. Un bon coach, c’est quelqu’un qui sait faire briller son groupe tout en restant en retrait...

 

9/Le SMPFC tu le vois comment dans les semaines et mois qui arrivent ?

Euh en Jaune et bleu !! 

Blague à part, le SMPFC est un club qui se structure très bien depuis 2 ans, avec des compétences fortes et une volonté de progresser.  Avec toutes ces personnes placées judicieusement aux bons endroits, l’année 2020/2021 doit nous permettre de passer un cap dans l’exigence et la performance aussi bien en jeunes qu’en seniors. L’outil tant attendu avec ce nouveau terrain synthétique va dans ce sens. J’ai confiance en l’avenir pour un SMPFC encore plus fort et ainsi atteindre le niveau ligue prochainement…

 

10/La prochaine réunion technique U12 U13 aura pour objet d’échanger sur  le document technique «  Principes de jeu commun au SMPFC ». Le contenu ça te parle ?

Bien évidemment, c’est la base de la réussite. Ce document est clair et accessible à toutes et tous. Nous devons tous ensemble adhérer à « cette bible » pour performer notre club et avoir un langage commun avec des principes de jeu communs. Tous nos joueurs vont ainsi recevoir un même discours dans un but précis : progresser

 

11/Carte blanche ?  Liberté d’expression ?

3 choses pour conclure :

Ø Le COVID 19 est toujours présent alors préservons nous en respectant les bons gestes face à cette terrible pandémie pour retrouver le chemin des terrains dans la sérénité.

Ø La réussite d’un club est liée à la bonne cohésion entre tous, et aussi au respect de chacun vis à vis des bénévoles, gardons ça en tête pour poursuivre cette belle aventure.

Ø Le monde est petit et si quelqu’un m’avait dit un jour que je travaillerai avec C. COURSIMAULT dans ce projet commun au SMPFC, je lui aurai sans doute rigolé au nez !! J’ai été tellement surpris et heureux à la fois d’apprendre son arrivée au SMPFC…Au-delà d’être un ami de plus de 20 ans, c’est un très bon professionnel avec une grande humilité et aussi une grande expérience de notre milieu football. BRAVO au club de l’avoir recruté.

 

A l’année prochaine avec plaisir !

 

Merci Joël pour cet interview dense et sincère.

toute l'association

Commentaires