Envie de participer ?

PO 18-11-2021

Publié il y a 1 semaine par

PO 18-11-2021

 

 

 

 

 

Le terrain de foot synthétique a été inauguré

image%28363%29.png

Le terrain synthétique construit depuis près d’un an a enfin connu son inauguration officielle. Elle a eu lieu le samedi 6 novembre. Ce projet impulsé par l’ancien maire, André Klein, engagé en collaboration avec les ex-maires de Malville, Dominique Manach, et de Prinquiau, Lénaïck Leclair, aura eu le mérite de susciter le débat. « C’est un dossier de longue haleine puisqu’à l’époque Savenay a dû convaincre les autres collègues maires de Prinquiau et Malville. Ça a été, au niveau de la municipalité de Savenay, des débats un peu frontaux avec un groupe d’opposition. Aujourd’hui, personne ne le regrette, c’est une belle réalisation dans l’intérêt de nos sportifs », explique André Klein. Pourquoi cette mutualisation avec Prinquiau et Malville ? Tout simplement parce que le club de football actuel, le SMPFC (Savenay, Malville Prinquiau Football club), réunit des joueurs des trois communes : Savenay, Malville et Prinquiau. « Aujourd’hui, nous disposons, pour notre beau club de football mais aussi pour nos écoles, d’un équipement cohérent, tant du point de vue de l’usage que du point de vue écologique. Assumons-le comme tel et soyons-en fiers », s’est exprimé, Michel Mézard, le maire actuel de Savenay lors de son allocution avant l’inauguration. Cette réalisation d’un peu plus de 1 000 000 € est un bel exemple de coopérations communales au sein de la communauté de communes mais aussi avec la commune de Pontchâteau qui s’est associée à un groupement de commandes qui a permis de mieux maîtriser les coûts. Ce terrain synthétique a été financé à 44 % par la Ville de Savenay (440 465 €), porteuse du projet, à un peu plus de 21 % par les communes de Malville et de Prinquiau (106 618 € chacune). La communauté de communes Estuaire et Sillon a participé à hauteur de 9 % (90 000 €). La Région des Pays de la Loire a financé 7 % du projet (70 000 €) et la Fédération française de football (FFF) a mis la main à la poche en apportant 3 % (24 000 €), le solde du financement étant assuré par le fonds de compensation de l’État (164 382 €).

toute l'association

Commentaires