Sarah interviewée par Christophe

Publié il y a 3 semaines par

Sarah interviewée par Christophe

 

 

 

 

 

 

1/ Peux-tu te présenter et nous parler de ton investissement pour le football ? 

Je m'appelle Sarah Hilaireau, j'ai 30 ans cela fait 15 ans que je pratique le football. J'ai commencé à l'âge de 16 ans à l'US Ste Reine (d'où je suis originaire), puis à Donges et ensuite aux Demoiselles du Sillon. Dans la vie active je suis Aidé à Domicile. 

Le football a toujours été un moteur dans ma vie. Je ne peux pas vivre sans football !! Je me suis rompu les ligaments croisés deux fois sur le même genou en à peine trois ans, ça a été un vrai calvaire ! Ces dernières années je m'investis un peu plus dans le coaching, particulièrement cette année où j'ai apprécié cocher, aux côtés de Johan, Fabrice et Anthony, les u6/U9F. C'était un réel plaisir !! 

 

2/ Tu auras la saison prochaine, la responsabilité du pôle éveil (u6 à u9). Comment vois-tu ta mission ? Combien de séances sont programmées et quels jours ? 

C'est une grosse responsabilité et je remercie le SMPFC et notamment Christophe et Yoann de me faire confiance. Je pense qu'il me faudra quelques semaines pour prendre des repères et des habitudes mais je sais que je ne serais pas seule et qu'on m'aidera. 

La programmation des entraînements est la suivante : les u8/u9 G de 17h30 à 18h45 le lundi sur le synthétique. Les u6/u7G et u6 à u9F De 13h30 à 14h35 le mercredi sur le synthétique. 

 

3/ Tu as longtemps collaboré avec Yoann RIALLOT. Peux-tu nous dire un petit mot ? 

Yoann est quelqu'un qui donne beaucoup et sans compter dans le football. C'est un vrai passionné. Il est compétiteur et travaille beaucoup sur les tactiques de jeu. Mais au-delà de ça, c'est aussi quelqu'un de très humain et de très solidaire. Et ça c'est une qualité que l'on ne trouve pas partout. Je le remercie encore ! 

 

4/ Comment vois-tu la saison prochaine et l'ouverture à part entière de la section féminine SMPFC ? 

Avec le covid19 et la saison des Demoiselles du Sillon qui se termine tristement, je pense que la saison prochaine peut être un renouveau bénéfique à l'ensemble du club.

J'envoie encore une fois tout mon soutien à la famille de Christian. 

Je finirais par ce dicton :

"le football est un sport qui nous met dans tous les états de la première à la dernière minute. Il peut nous rendre heureux, mais aussi nous faire pleurer, nous énerver au point de le détester. Mais on ne peut pas vivre sans lui". 

toute l'association

Commentaires